La 23e édition du festival Ecrans Britanniques/British Screen (EBS) se déroule cette année du 6 au 15 mars, toujours à Nîmes.

Cette année, les organisateurs ont choisit pour thème principal, Cinéma et Musique et reçoivent deux grands compositeurs de musique de films : Gary Yershon (auteur des musiques des films de Mike Leigh depuis “Happy-Go-Lucky”) et Stephen Warbeck, auteur d’une centaine de musiques pour la télé et le cinéma (“Billy Elliot”, “Mrs Brown”,…) et oscarisé pour “Shakespeare In Love” (1998).

Le festival donnera un coup de projecteur à un “jeune” réalisateur cornouaillais Mark Jenkin, récemment récompensé aux BAFTAs pour l’excellent “Bait” (2019).

Albert Finney, mort en 2019 et Terry Jones, mort cette année, recevront tous deux des hommages bien fournis. Cinq films d’Albert Finney (sélectionnés par mes soins) seront projetés en présence de son biographe Quentin Falk : “Tom Jones” (1963), “Charlie Bubbles” (1968), “Gumshoe” (1971), “The Dresser” (1983) et “The Browning Version” (1994).

Pour l’hommage à l’ex-Monty Python Terry Jones, cinq films ont été également retenus : “Jabberwocky” (1977), “Life of Brian” (1979), “The Meaning of Life” (1983), “Personal Services” (1987) et “The Wind in the Willows” (1996).

Comme chaque année, le festival proposera de nombreux films récents dont de nombreux en avant première française : “Brighton” (2019), “Animals” (2019), “Hope Gap” (2020), “Mr Jones” (2020), “The Keeper” (2018) “Vs” (2019), “Rocks” (2020), “Perfect 10” (2020), “Cordelia” (2019) ou encore “Military Wives” (2020).

Le traditionnel ciné concert aura lieu cette année autour d’une projection de “Shooting Stars” (1928) d’Anthony Asquith. L’excellente mini-série de Shane Meadows “The Virtues” sera également diffusée.

%d blogueurs aiment cette page :