Quand les créateurs de “Sherlock” s’attaquent à un autre personnage culte de la littérature, on pourrait s’attendre au meilleur. On aurait tord.