Review of: Un lion en hiver

Reviewed by:
Rating:
4
On 5 novembre 2018
Last modified:5 novembre 2018

Summary:

Une saga familiale rocambolesque portée par des dialogues incisifs et des acteurs habités par leurs personnages

Une saga familiale rocambolesque portée par des dialogues incisifs et des acteurs habités par leurs personnages

The Lion in Winter (1968)

(Le lion en hiver)

Réalisé par Anthony Harvey

Ecrit par James Goldman d’après sa pièce

Avec Peter O’Toole, Katharine Hepburn, Anthony Hopkins, John Castle, Nigel Terry, Timothy Dalton, Jane Merrow,…

Direction de la photographie : Douglas Slocombe / Direction artistique : Peter Murton et Lee Poll / Montage : John Bloom / Musique : John Barry

Produit par Martin Poll pour Haworth Productions

UK/USA

« En 1183, le roi Henri II d’Angleterre (Peter O’Toole), âgé de 50 ans, pense à sa succession. Aliénor d’Aquitaine (Katharine Hepburn), son épouse, soupçonnée de comploter, vit en exil depuis dix ans. Ses trois fils ont pour nom Richard (Anthony Hopkins), Jean (Nigel Terry) et Geoffroy (John Castle). Richard, l’aîné, est son héritier en droit. Mais le monarque ne cache pas sa préférence pour Jean, le cadet. Quant à Geoffroy, personne ne songe sérieusement à lui et il en est fort vexé. Le roi a pour maîtresse la belle Alix (Jane Merrow), princesse de France, qu’il destine, pour des raisons politiques, à celui qui justement recevra la couronne. À la veille de Noël, il convoque sa femme, ses fils, sa maîtresse et Philippe (Timothy Dalton), roi de France… »

« The Lion in Winter » est avant tout une pièce du dramaturge et scénariste américain James Goldman. La pièce se concentre sur un Henry II en fin de règne qui doit décider lequel de ses trois fils va lui succéder. Les luttes intestines et complots entre trois frères ambitieux sont amplifiés par les manigances d’Henry II et de sa femme, la reine Aliénor d’Aquitaine.

« The Lion in Winter » est un projet largement porté par Peter O’Toole. C’est lui qui recrute le réalisateur ainsi que les acteurs, Katharine Hepburn en tête.

Le réalisateur Anthony Harvey était alors surtout connu en tant que monteur. Il avait notamment travaillé avec les frères Boulting (Carlton-Browne of the F.O., I’m All Right Jack), Kubrick (Lolita, Dr Folamour) ou encore Bryan Forbes (The L-Shaped Room, The Whisperers). Il est passé à la réalisation en 1966 avec un moyen métrage à tout petit budget « Dutchman » (un film adapté d’une pièce de LeRoi Jones sur les relations raciales aux Etats-Unis). Apparemment pas grand chose à voir avec l’envergure et le sujet d’un film comme « The Lion in Winter » mais O’Toole est convaincu qu’Harvey est l’homme de la situation.

Un pari réussi car la réalisation d’Harvey se met au service des acteurs et du texte. Il recrée parfaitement l’ambiance médiévale sans en faire trois tonnes, aidé notamment par la caméra du grand Douglas Slocombe, et des décors naturels convaincants (le film a été tourné entre l’Irlande, le pays de Galles et surtout dans le sud de la France).

Le casting est exceptionnel. Le duo central fonctionne à merveille. Peter O’Toole (qui avait déjà interprété le rôle d’Henry II dans « Beckett » en 1964) et Katharine Hepburn, sont tous les deux formidables et habités par leur personnage. On retrouve également Anthony Hopkins et Timothy Dalton dans leur première apparition sur grand écran.

La pièce de Goldman vire parfois vers la farce tant les complots, les manipulations et les changements abrupts d’alliance se succèdent à un rythme effréné. Mais les dialogues, finement ciselés, et l’interprétation passionnée des acteurs principaux forcent le respect.

Le film a été très bien reçu à sa sortie. Il emporte ainsi le Golden Globe du meilleur film, et aux Oscars, le film repart avec trois statuettes (meilleur scénario, meilleure musique et meilleure actrice dans un rôle principal – le troisième de ses quatre Oscars pour Hepburn). Peter O’Toole repart bredouille (il s’agissait de sa deuxième nomination dans le rôle d’Henry II).

DVD et blu-ray FR. Studio StudioCanal (2017). Version originale sous-titrée en français et version française.

Prix: EUR 9,99

A découvrir également :

%d blogueurs aiment cette page :