Un film de SF horrifique parano dans la lignée des Quatermass, sans grands moyens mais avec une atmosphère assez réussie. 

Unhearthly Stranger 1963

Unearthly Stranger (1963)

Réalisé par John Krish

Ecrit par Rex Carlton sur une idée de Jeffrey Stone

Avec John Neville, Philip Stone, Gabriella Licudi, Patrick Newell,…

Directeur de la photographie : Reginald H. Wyer / Montage : Tom Priestley / Porduction design : Harry Pottle / Musique : Edward Williams

Produit par Albert Fennell pour Independent Artists

Tourné aux Studios Independent Artists, Beaconsfield, London

Science-Fiction / Horreur

78mn

UK

Dr. Mark Davidson (John Neville) rentre de Suisse où il était en vacances et a rencontré une jeune femme Julie (Gabriella Licudi) qu’il a épousé. A son retour il est nommé responsable de département suite à la mort inexpliquée de son supérieur. Mais le Major Clarke (Patrick Newell) émet des doutes sur Davidson et sur sa femme qui semble être venue de nulle part.

Affiche Unhearthly Stranger Un homme en sueur, paniqué, court dans les rues de Londres plongées dans la nuit. Il rejoint son bureau situé au Royal Institute of space Research. Il se précipite sur son enregistreur audio à bande et racontre les étranges événements dont il a été témoin.

« John, je vais mourir, je vais être assassiné par quelque chose que toi et moi savons être présent ici. Visible, mais pourtant indétectable parmi nous, nuit et jour. Au début, tu croyais que j’étais fou – mais s’il te plaît écoute cette bande, comme ça tu sauras ce que tu dois combattre. Où est-ce déjà trop tard. Même si j’avais su ce que je sais à présent, aurais-je pu, ou quiconque, pu contenir… la terreur. »

Nous allons à présent suivre l’histoire par flashbacks racontée par cet homme, un scientifique du nom de Mark Davidson (John Neville). On s’en doute, c’est une histoire de science fiction horrifique qui va nous être contée, dans la continuité de « The Quatermass Xperiment » (« Le Monstre » en VF), le classique du genre de la Hammer sorti en 1955. Nous sommes donc dans le territoire connu de l’inconnu !

Le film, tourné surtout en studios avec un budget qu’on devine très serré, sans aucun effet spécial d’aucune sorte, réussit à diffuser une atmosphère malsaine malgré quelques ficelles faciles et un scénario pas toujours très convaincant. Mais le résultat reste un bon film de SF parano sur une invasion extraterrestre digne de la série télé américaine « The Invaders » (Les Envahisseurs, 1967-68).

« Unhearthly Stranger » est réalisé par John Krish, cinéaste inclassable, réalisateur réputé de documentaires  et dont l’histoire retiendra notamment son docudrama réalisé pour les services secrets britanniques « Captured » (1959) sur la condition des prisonniers pendant la guerre de Corée. Il a tourné aussi pour la télé (The Avengers, Le Saint…) et quelques comédies pour le grand écran (The Wild Affair,The Man Who Had Power Over Women,…)  ou encore un drame historique (Friend or Foe) ou une biographie de Jésus !

Niveau casting, on a dans le rôle principal John Neville, acteur surtout de télévision mais qui sur grand écran est connu pour son interprétation de Sherlock Holmes dans « A Study in Terror » (1965) de James Hill ou d’un non moins célèbre baron dans « The Adventures of Baron Munchausen » (1988) de Terry Gilliam. A ses côtés l’anglaise Gabriella Licudi (de son vrai nom Gabrielle Carmen Stuttard) qui est connue encore aujourd’hui pour les fans de films de genre pour ce rôle et celui de Clio dans l’expérimental « Herostratus » (1967) de Don Levy.

DVD/Blu-ray UK. Studio The British Film (2014). Version originale sous-titrée en anglais. Bonus : bande annonce.

A découvrir également :

%d blogueurs aiment cette page :