Les réalisateurs du cinéma britannique

Ken Russell

Ken Russell

Ken Russell s’est fait une spécialité des films excentriques, visuellement très forts, provocants, qui prennent de nombreuses libertés avec leur sujet (même quand il s’agit d’une biographie), et toujours à la limite d’un mauvais goût revendiqué (limite parfois allègrement franchie).

Boulting Brothers

Boulting Brothers

Les frères Boulting (John et Roy) sont deux figures majeures du cinéma britannique d’après guerre, autant dans le film de genre (thriller, polar) que dans la comédie (leurs films vont lancer les carrières de Peter Sellers, Ian Carmichael ou encore Terry-Thomas).

Clive Donner

Clive Donner

Cinéaste inégal, Clive Donner marquera surtout le septième avec « The Caretaker », une adaptation particulièrement réussie d’une pièce d’Harold Pinter au casting impeccable.

Mike Hodges

Mike Hodges

Mike Hodges, né à Bristol en 1932, restera au panthéon des réalisateurs pour « Get Carter » (La loi du Milieu, 1971). Malheureusement, le reste de sa carrière n’atteindra plus jamais les sommets qu’il a atteint dès son premier film.

John Schlesinger

John Schlesinger

De 1962 à 1976, presque tous ses films sont à classer parmi les classiques du cinéma anglo-saxon. Pourtant John Schlesinger, cinéaste anglais né à Londres, reste une figure méconnue du grand public.

Peter Watkins

Peter Watkins

Peter Watkins est un iconoclaste qui lutte contre la représentation médiatique du monde depuis son premier film « Culloden » tourné pour la BBC en 1964. Il y utilise déjà ce qui restera sa méthode favorite d’expression : le docudrama (fiction tournée à la manière d’un documentaire).