Horreur:
Peter Sasdy

Reviewed by:
Rating:
1
On 6 décembre 2019
Last modified:6 décembre 2019

Summary:

Quand l'esprit d'un nain vengeur et psychopathe possède un nourrisson, cela donne un gros nanar même avec un générique prometteur !

Quand l’esprit d’un nain vengeur et psychopathe possède un nourrisson, cela donne un gros nanar même avec un générique prometteur !

I Don’t Want to Be Born (1975)

Réalisé par Peter Sasdy

Ecrit par Stanley Price d’après une histoire de Nato De Angeles

Avec Joan Collins, Eileen Atkins, Ralph Bates, Donald Pleasence, Caroline Munro, Hilary Mason,…

Direction de la photographie : Kenneth Talbot / Direction artistique : Roy Stannard / Montage : Keith Palmer / Musique : Ron Grainer

Horreur

90mn

UK

Ancienne strip-teaseuse, Lucy (Joan Collins) a rencontré le grand amour avec le beau et riche hidalgo Gino (Ralph Bates). Elle accouche d’un bébé en pleine forme. Le bonheur absolu ? Pas tout à fait. Le bébé agresse sa mère. Lucy est terrorisée mais le docteur Finch (Donald Pleasence) met sa réaction sur le dos du stress post accouchement. Mais Lucy trouve le comportement du bébé étrange. Et quand la baby-sitter meurt noyée, Lucy se demande si le bébé ne serait pas possédé par le diable ! Un nain avec lequel elle faisait un numéro de strip-tease lui aurait-elle jeté un mauvais sort quand elle a refusé ses avances. Lucy perd-t-elle la tête ?

Durant les années 70, Joan Collins quitte les Etats Unis ou sa carrière stagne pour revenir dans son pays natal où elle enchaine les films d’horreur. On la retrouve ainsi en 1972 dans “Fear in the Night” pour la Hammer ou dans “Tales from the Crypt” pour la Amicus. Ici elle est entourée d’acteurs habitués du genre, Ralph Bates (avec qui elle partageait déjà l’affiche de “Fear in the Night” ici un peu ridicule en latin lover), Donald Pleasence dans un énième rôle de docteur ou encore Caroline Munro, l’une des plus célèbres Hammer girls.

La réalisation est confiée à Peter Sasdy, un réalisateur hongrois qui a suivi des cours de réalisation à la BBC. Au cinéma, durant les années 70, il enchaine les films d’horreur pour la Hammer (“Taste the Blood of Dracula“, “Countess Dracula“, “Hands of the Ripper“) ou pour d’autres (“Doomwatch“, “Nothing But the Night“,…).

Avec des habitués du genre, on peut donc attendre quelque chose au moins dans la bonne moyenne de ce qui se fait à l’époque en matière d”horreur britannique.  Mais le scénario de Stanley Price sur une idée du producteur italien Nato De Angeles est opportuniste et idiot. Comme le laisse deviner le pitch et le titre américain (“Sharon’s Baby”), le film fait des gros clins d’oeil vers “Rosemary’s baby” (1968) et “The Exorcist” (1973) mais franchement l’idée d’un nourrisson possédé par l’esprit d’un nain vengeur et possédant la force d’un homme est complètement grotesque et même quelqu’un d’expérimenté comme Peter Sasdy ne pourrait en tirer un film regardable.

“I Don’t Want to Be Born” se regarde donc au 250e degré, avec des amis et une bonne dose d’alcool dans le sang. Dommage en tout cas que l’acteur central du film, le bébé possédé ne soit pas crédité au générique ! Je me demande ce qu’il est devenu. Espérons qu’il n’a pas mal tourné !

Le film existe sous pas mal de noms différents : “The Monster”, “The Devil Within her”, “Sharon’s Baby” et donc “I Don’t Want to be Born”. Il est disponible en DVD US sous le titre “The Devil Within Her” et au UK sous celui de “The Monster”. Bref…

DVD zone 2 UK. Studio Network (2007). Version originale sans sous-titres

%d blogueurs aiment cette page :