Comédie:
Charles Crichton & TEB Clarke

Reviewed by:
Rating:
3
On 13 mars 2019
Last modified:13 mars 2019

Summary:

Une charmante comédie bucolique signée Ealing où un village anglais va tout faire pour garder sa ligne ferroviaire !

Une charmante comédie bucolique signée Ealing où un village anglais va tout faire pour garder sa ligne ferroviaire !

The Titfield Thunderbolt (1953)

(Tortillard pour Titfield)

Réalisé par Charles Crichton

Ecrit par T.E.B. Clarke

Avec Stanley Holloway, George Relph, Naunton Wayne, John Gregson, Sidney James,…

Direction de la photographie : Douglas Slocombe / Direction artistique : C.P. Norman / Montage : Seth Holt / Musique : Georges Auric

Produit par Michael Truman pour Ealing Studios

Comédie

UK

Un beau jour, les habitants de Tifield apprennent que leur unique ligne ferroviaire qui relie le village à Mallingford va être supprimée et qu’elle sera remplacée par un service d’autobus ! Mais un petit groupe d’irréductibles réunis autour de Gordon, le petit fils du créateur de ligne (John Gregson) et du révérant féru de trains, vont décider de reprendre la ligne abandonnée par l’Etat. Pour ce faire, ils s’assurent du soutien de Valentine (Stanley Holloway), bourgeois local mais aussi pilier de pub. Pour le convaincre de participer à l’opération, ils lui promettent d’ouvrir un bar dans l’un des compartiments du train !

“The Titfield Thunderbolt” a été créé par deux habitués des comédies Ealing : le scénariste TEB Clarke et le réalisateur Charles Crichton. Ils avaient déjà collaboré sur “Hue and Cry” (1947) qui est considéré comme la première comédie Ealing, et sur l’un des classiques du genre “The Lavender Hill Mob” (De l’or en barre, 1951). Ce dernier film vaudra même à TEB Clarke l’oscar du meilleur scénario original.

Deux ans plus tard Crichton et Clarke reviennent donc avec une comédie assez typique de la recette Ealing : une communauté est bousculée par un événement extérieur et va devoir se défendre en aplanissant ses différences et en jouant la carte de la solidarité. Tiens, on dirait qu’on parle de Brexit (attention, blague de 2019, ça peut mal vieillir) ! Reste que si le résultat est agréable, et la campagne anglaise verdoyante à souhait (c’est la première comédie Ealing en couleur !), “The Titflied Thunderbolt” n’a pas le mordant des meilleures comédies du studio, et si les doux excentriques de Titfield nous font passer un bon moment on aurait aimé encore plus de folie.

Ironie du sort  “The Titfield Thunderbolt” visait juste et même anticipait une véritable crise à venir. Dans la deuxième moitié des années 60, l’Etat anglais se désinvestira massivement de la campagne : pas moins de 2,363 gares (55% des gares existantes) vont fermer et 8000 km de lignes ferrovières (soit 30% des lignes) vont être supprimées. Et il est bien dommage que dans chaque village britannique ne se soit pas levé une armée Ealinguienne pour intervenir et s’opposer à cette injustice géographique !

DVD zone 2 FR. Studio CanalStudio (2015). Version originale sous-titrée en français

%d blogueurs aiment cette page :