Horreur:
Michael Reeves

Reviewed by:
Rating:
4
On 4 août 2011
Last modified:27 octobre 2017

Summary:

"The Sorcerers" est un petit film d'horreur très réussi signé Michael Reeves qui montre une autre facette du Swinging London. Avec le grand Boris Karloff !

« The Sorcerers » est un petit film d’horreur très réussi signé Michael Reeves qui montre une autre facette du Swinging London. Avec le grand Boris Karloff !The Sorcerers / La créature invisible

The Sorcerers (1967)

(La créature invisible)

Réalisé par Michael Reeves

Ecrit par Michael Reeves et Tom Baker d’après une idée de John Burke

Avec Boris Karloff, Catherine Lacey, Ian Olgivy, Victor Henry, Ian Ogilvy,…

Directeur de la photographie : Stanley A. Long

Produit par Patick Curtis, Tony Tenser pour Tigon Pictures

Durée 82 mn

UK

Horreur

Le Professeur Marcus Monserrat (Boris Karloff) est un spécialiste de l’hypnose. Il a développé une technique qui lui permet de prendre le contrôle des esprits, et de partager les sensations de ses sujets. Lui et sa femme Estelle (Catherine Lacey) ont testé la technique sur un jeune homme désoeuvré du nom de Mike Roscow (Ian Olgivy), et le couple prend rapidement goût aux nouvelles sensations que leur procure leur joujou. Dans une quête de nouvelles sensations, Estelle poussera Mike à commettre des actes de plus en plus extrêmes. Le Professeur Monserrat se rend compte qu’ils sont allés trop loin, mais pourra-t-il stopper les délires de sa femme ?

« The Sorcerers » est un petit film d’horreur très réussi qui montre une autre facette du Swinging London. Le « héros » Mike Roscow est un jeune homme désoeuvré qui ne se reconnait plus dans l’hédonisme ambiant. Mourant d’ennui, il va accepter la proposition du Professeur.

La violence exercée par la femme du professeur (très belle performance de Catherine Lacey) via le jeune homme contre les autres membres du sexe féminin, créé une véritable atmosphère pesante où le malaise est finalement plus grand que si Boris Karloff avait été le véritable méchant.

« The sorcerers » bénéficie en plus d’une belle réalisation signée Michael Reeves. Un réalisateur d’horreur très prometteur, avec une très grande maitrise visuelle, malheureusement mort à 26 ans, mais laissant derrière lui deux petites perles : « The Sorcerers » (1967) et « Witchfinder General » (1968).

DVD Neo Publishing. Version audio français et sous titrée en français.

A découvrir également :

%d blogueurs aiment cette page :