Review of: Payroll
Crime:
Sidney Hayers

Reviewed by:
Rating:
4
On 2 mars 2019
Last modified:4 mars 2019

Summary:

Un chouette film noir signé Sidney Hayers avec tous les ingrédients du genre et de jolies prestations d'acteurs, Michael Craig et Billie Whitelaw en tête

Un très chouette film noir signé Sidney Hayers avec tous les ingrédients du genre et de jolies prestations d’acteurs, Michael Craig et Billie Whitelaw en tête

Payroll (1961)

(Les gangsters)

Réalisé par Sidney Hayers

Ecrit par George Baxt d’après le roman de Derek Bickerton

Avec Michael Craig, Françoise Prévost, Billie Whitelaw, William Lucas, Tom Bell, Kenneth Griffith,…

Direction de la photographie : Ernest Steward / Direction artistique : Jack Shampan / Montage : Tristam Cones / Musique : Reg Owen

Produit par Leslie Parkyn, Norman Priggen et Julian Wintle pour Lynx Films Ltd.

Crime

102mn

UK

Un gang de malfaiteurs, mené par Johnny Mellors (Michael Craig) prépare le braquage d’un nouveau fourgon hyper sécurisé. Le jour venu, le conducteur est tué. Exaspérée par la lenteur de la police, la veuve du conducteur, Jackie (Billie Whitelaw) décide de retrouver elle-même les coupables pour venger son mari.

Une firme londonienne teste un fourgon blindé équipé d’un nouveau système de sécurité pour transporter la paie de ses salariés. Le fourgon est fourni par une société extérieure, gérée par Parker (William Dexter), qui est également chauffeur. Quand il teste l’alarme devant le patron de la société, Parker est affirmatif “La paie est aussi en sécurité ici qu’à la banque.”

C’est sans compter sur Johnny Mellors (Michael Craig) qui suit le fourgon avec ses trois complices et effectue des repérages avant de passer à l’acte. Mellors bénéficie d’un contact dans la société londonienne, le comptable Dennis Pearson (William Lucas). Celui-ci veut lâcher l’affaire car le nouveau fourgon semble imprenable. Mais Mellors refuse. Il veut faire le coup et fait pression sur Pearson.

Les préparatifs continuent mais le jour du passage à l’acte, le braquage prend une tournure dramatique quand Paker meurt.

Le réalisateur Sidney Hayers a gravi les échelons, en passant par le département son et le montage, pour réaliser ses premiers films, qui appartiennent au genre du film criminel “Violent Moment” (1959) et “The White Trap” (1959). Son troisième long est un film d’horreur “Circus of Horror” (1960) sur un scénario original de George Baxt. Le scénariste et le réalisateur se retrouvent ici pour un film noir adapté d’un roman de l’Américain Derek Bickerton (plus connu comme linguiste spécialisé dans la langue créole !).

Et de fait “Payroll” est un joli hommage au film noir américain. Musique jazz signée par le compositeur et saxophoniste anglais Reg Owen, noir et blanc très contrasté, une femme fatale très attirée par l’argent et un malfaiteur cruel, prêt à tout pour aller jusqu’au bout de son plan.

Le casting est excellent. Venu du théâtre, Michael Craig a été pris en charge par la Rank Organisation et a pu jouer dans plusieurs films notable à partir de la fin des années 50 : “Campbell’s Kingdom” (1957), “Sea of Sand” (1958), “Sapphire” (1959), “The Angry Silence” (1960) dont il co-signe le scénario,… Mais son interprétation pour “Payroll”est indiscutablement l’une de ses plus remarquables. A ses côtés on retrouve, dans le rôle de la veuve à l’esprit vengeur, Billie Whitelaw, une actrice incontournable à partir de la fin des années 50.  La femme fatale est interprétée par la française Françoise Prévost qui en 1961 s’est retrouvée au générique de pas moins de 8 films (plus 2 productions télé) !

L’éditeur français Tamasa a eu la bonne idée de sortir le film en DVD (version originale sous-titrée en français). A découvrir !

DVD zone 2 FR. Studio Tamasa (2018). Version originale sous-titrée en français. Bonus : livret de Charlotte Garson et interview vidéo “Le regard de Steve Chibnall” (6′)

%d blogueurs aiment cette page :