Review of: Oh, Mr Porter!
Comédie:
Marcel Vanel

Reviewed by:
Rating:
4
On 4 février 2019
Last modified:4 février 2019

Summary:

L'un des plus grands succès du comique Will Hay se termine sur une échappée à 100 à l'heure à bord d'un train. Mythique !

L’un des plus grands succès du comique Will Hay se termine sur une échappée à 100 à l’heure à bord d’un train. Mythique !

Oh, Mr Porter! (1937)

Oh, Mr. Porter! (1937)

Réalisé par Marcel Varnel

Ecrit par J.O.C. Orton, Val Guest et Marriott Edgar d’après une histoire de Frank Launder

Avec Will Hay, Moore Marriott, Graham Moffatt,…

Direction de la photographie : Arthur Crabtree / Montage : R.E. Dearing / Musique : Charles Williams

Produit par Edward Black pour Gainsborough Pictures

85mn

Comédie

UK

William Porter (Will Hay) est un employé incompétent du service ferroviaire qui doit sa place à une jeune femme de sa famille qui est mariée à Mr. Trimbletow, le dirigeant du service en  question. Celle-ci exige qu’on donne à Will un poste digne de ce nom, sinon elle menace son mari de l’installer chez eux ! Apeuré, Mr Tirmbletow trouve le poste parait, un poste de chef de gare dans une gare perdue en Irlande du Nord !

Porter découvre en arrivant sur place deux employés encore plus incompétents que lui : Harbottle (Moore Marriott), un vieil alcoolique avec une seul dent, et Albert (Graham Moffatt)un jeune aussi grassouillet qu’impertinent  !

Porter fait tout pour vendre aux locaux une excursion au lac de Connemara mais sans succès. A sa grande surprise, un homme mystérieux, avec un seul oeil, lui prend tous ses billets à condition qu’ils puissent partir à 6 heures du matin le lendemain. En fait, c’est un groupe de truands qui débarque au petit matin et qui s’emparent de la locomotive !

Le film se termine sur deux séquences mémorables. Nos héros doivent s’accrocher aux ailes d’un moulin pour s’enfuir puis gardent prisonniers les malfaiteurs en faisant partir leur train à 100 à l’heure, le temps qu’ils puissent alerter la police en envoyant un message dans un bouteille à travers la vitre d’une gare devant laquelle ils passent en trombe  !

Cette dernière scène est particulièrement impressionnante et témoigne des progrès techniques réalisés en quelques années. Il suffit de comparer la scène du train à celle désuette de “Number 17” d’Alfred Hitchcock tourné cinq ans plus tôt.

Le film est resté l’un des plus gros succès du comique Will Hay qui, s’il est arrivé tardivement au cinéma à l’âge de 46 ans, aura tourné dans 19 films entre 1934 et 1943. Il est entouré ici du duo Moore Marriott et Graham Moffatt qui vont l’accompagner sur ses meilleurs films de la période tournés pour Gainsborough Films.

La réalisation est due au français Marcel Varnel qui s’est formé à Hollywood dès 1924 avant de s’installer en Grande-Bretagne au milieu des années 30 où il réalisera notamment un certain nombre de comédies à petit budget pour les grands comiques de l’époque, Will Hay (sur pas moins de 7 films) Arthur Askey ou encore George Formby. ” Oh, Mr. Porter!” est généralement considéré comme étant son meilleur film.

“Oh, Mr Porter” reste aujourd’hui une chouette comédie, portée par des personnages bien campés et un rythme soutenu.

DVD à l’unité ou en coffret dans le coffert “Will Hay Collection”. Studio ITV. Version orginale avec des sous-titres anglais.

%d blogueurs aiment cette page :