Comédie:
Peter Richardson

Reviewed by:
Rating:
2
On 10 mai 2020
Last modified:10 mai 2020

Summary:

Une parodie des films d'action hollywoodiens avec quelques bonnes idées de départ noyées dans un script pas vraiment drôle

Une parodie des films d’action hollywoodiens avec quelques bonnes idées de départ noyées dans un script pas vraiment drôle

Churchill: The Hollywood Years (2004)

Réalisé par Peter Richardson

Ecrit par Peter Richardson et Pete Richens

Avec Christian Slater, Neve Campbell, Antony Sher, Romany Malco, Miranda Richardson, Rik Mayall,…

Direction de la photographie : Cinders Forshaw / Production design : Tom Burton / Montage : Geoff Hogg, Duncan Shepherd et John Wilson / Musique : Simon Boswell et Rod Melvin

Produit par Jonathan Cavendish, Dixie Linder et Ben Swaffer

Comédie / guerre

80mn

UK

Contrairement à ce que l’on nous a fait croire, Winston Churchill n’est pas un vieil anglais bedonnant, mais un jeune soldat américain (Christian Slater) dont le seul point commun avec la figure paternaliste créée de toute pièce par les autorités britanniques pour soutenir le moral de la nation est son amour pour les cigares. Quand en 1941, il débarque en Angleterre avec la machine de chiffrement Enigma utilisée par les Allemands, Churchill n’est pas pris au sérieux. Et pour cause. Lord Wruf (Leslie Phillips) qui dirige les forces armées britanniques est en fait un sympathisant d’Hitler (Antony Sher). Ce dernier débarque d’ailleurs incognito en Angleterre et se saisit sans grande résistance de Buckingham Palace. Mais Churchill, qui est tombé amoureux d’une jeune anglaise qui se révélera être la princesse Elisabeth (Neve Campbell), est bien décidé à botter les fesses d’Hitler.

“Churchill: The Hollywood Years” a un pitch aussi intrigant qu’absurde. Winston Churchill serait donc en fait un soldat américain digne précurseur de Rambo ? L’un des pères de la comédie alternative, le co-scénariste et réalisateur Peter Richardson a visiblement pour ambition de parodier les films d’action à l’américaine. A quoi ressemblerait l’histoire de la seconde guerre mondiale si elle avait été écrite par des producteurs hollywoodiens ? Winston Churchill serait un beau jeune soldat américain patriotique qui conquiert le coeur de la belle princesse et l’arrache des griffes du grand méchant, forcément ridicule, tout en sauvant le monde au passage.

On était habitué à un Peter Richardson capable de livrer une satire féroce et de l’humour absurde comme dans la série télé “The Comics Strip” ou le film “Eat the Rich” (1987). Mais en 2004, ses deux tentatives cinématographiques, très différentes, “Stella Street” et donc “Churchill: The Hollywood Years” n’ont guère convaincu.

Ce “Churchill: The Hollywood Years” gonflé aux hormones essaie de proposer un divertissement de qualité avec des aventures épiques, une romance improbable et de l’humour distribué à la pelleteuse. Mais ça ne marche pas. Peut-être parce que le film essaie d’en faire trop ou tout simplement parce qu’il n’est pas vraiment drôle. Ce qui est embêtant pour une comédie. Alors malgré deux acteurs principaux d’outre-atlantique bankable quelques années plus tôt (Christian Slater, Neve Campbell) et des acteurs anglais comiques talentueux (Harry Enfield, Rik Mayall,…), le résultat est assez plat. Dommage.

DVD UK. Studio Pathé Pictures (2005). Version originale avec sous-titres optionnels en anglais.

%d blogueurs aiment cette page :