Review of: Accident (1967)
Drame:
Joseph Losey

Reviewed by:
Rating:
3
On 2 juillet 2012
Last modified:28 octobre 2017

Summary:

Deuxième film des trois classiques tournés par le duo Losey-Pinter. Une dénonciation virulente des hypocrisies bourgeoises.

Deuxième film des trois classiques tournés par le duo Losey-Pinter, le moins accessible mais également le plus subtil.

Accident de Joseph Losey

Accident (1967)

Réalisé par Joseph Losey

Ecrit par Harold Pinter d’après le roman de Nicholas Mosley

Avec Dirk Bogarde, Stanley Baker, Jacqueline Sassard, Michael York,…

Directeur de la photographie : Gerry Fisher

Produit par Norman Priggen et Joseph Losey

Drame

105 mn

UK

En pleine nuit, Stephen (Dirk Bogarde), professeur à Oxford, est réveillé par le bruit d’un accident juste devant chez lui. Il se précipite mais ne peut que constater la mort de William (Michael York). La passagère Anna (Jacqueline Sassard) est toujours vivante, mais quand la police vient enquêter, il ne mentionne pas sa présence dans la voiture. Après le fameux accident, Losey nous emmène dans une série de flashbacks et nous fait revivre les mois précédents l’événement tragique.

Accident de Joseph LoseyAnna (Jacqueline Sassard)  est une jeune autrichienne qui suit des cours à Oxford. Elle attire le regard du jeune William(Michael York), fils de bonne famille britannique. Stephen (Dirk Bogarde), professeur de philosophie qui les a tous les deux en tutorat, propose à William de la lui présenter. Mais Anna a également attiré le regard de Charley (Stanley Baker), un professeur qui est devenu une star locale grâce à ses apparitions à la télévision. Charley est à la fois ami et concurrent de Stephen. Ce dernier regarde lui-même Anna avec un sentiment partagé d’envie et de méfiance.

Charley et Stephen sont en effet coincés tous deux dans une vie bourgeoise et installée, avec femmes et enfants. Stephen jalouse-t-il la relation de Charley avec Anna, ou est-il vraiment moralement offensé par le double jeu de la jeune femme qui sort avec Charley et William ?

Dans une scène d’une belle cruauté, on voit Stephen se rendre à Londres pour un rendez-vous avec le producteur de Charley.  Mais celui-ci a eu un grave accident la veille, et il tombe sur un autre producteur, un ancien étudiant d’Oxford (joué par Harold Pinter lui-même) et qui se rappelle de Stephen juste pour son aventure avec la fille du recteur dix ans plus tôt.  Producteur qui le poussera finalement dans les bras de son ex-élève. Une scène très Pinterienne où l’on voit les retrouvailles consommées mais gênées d’un vieux ex-couple avec des morceaux de leur conversation défilant en off sur les images du déroulement de la soirée… Quand ce soir là il rentrera chez lui, ce sera pour retrouver son collègue dans les bras d’Anna.

Le casting est parfait. Dirk Bogarde est impeccable comme d’habitude dans ses rôles d’homme torturé de l’intérieur mais qui en laisse paraître le moins possible. C’est toujours un plaisir de revoir Stanley Baker, grand acteur gallois malheureusement un peu oublié aujourd’hui. Le film est l’occasion de redécouvrir également une très jolie actrice française convaincante, Jacqueline Sassard, qui a joué surtout dans des films italiens à partir de la seconde partie des années 50 et qui signe ici son avant dernière apparition à l’écran, juste avant « Les Biches » de Chabrol.

« Accident » est la deuxième collaboration entre Joseph Losey et Harold Pinter, quatre ans après le mythique « The Servant » (1963). Il fait preuve d’un trait moins forcé que « The Servant », mais il est également moins accessible que celui-ci. « Accident » reste néanmoins une dénonciation virulente des hypocrisies bourgeoises.

Blu-ray et DVD Studio canal (2015). Version originale sous-titrée et version française. Version restaurée. Bonus : Entretiens : Harry Burton, John Coldstream, Melanie Williams, Tim Robey

A découvrir également :