Review of: Tower of Terror
Thriller:
Lawrence Huntington

Reviewed by:
Rating:
3
On 21 janvier 2020
Last modified:21 janvier 2020

Summary:

Thriller d’espionnage en temps de guerre avec une touche horrifique, un petit film original bien fichu et avec un joli casting

Thriller d’espionnage en temps de guerre avec une touche horrifique, un petit film original bien fichu et avec un joli casting

Tower of Terror (1941)

(La tour de la terreur)

Réalisé par Lawrence Huntington

Ecrit par John Reinhardt et John Argyle

Avec Wilfrid Lawson, Movita, Michael Rennie,…

Direction de la photographie : Walter J. Harvey et Ronald Anscombe / Montage : Flora Newton / Musique : Charles Williams

Produit par John Argyle pour Associated British Picture Corporation (ABPC)

Tourné aux Welwyn Studios, Welwyn Garden City, Hertfordshire

Thriller

78mn

UK

Au large des côtes allemandes, dans la mer du nord, Wolfe Kristan (Wilfrid Lawson) est un gardien de phare renfrogné qui fait fuir tous ses assistants. Jamais remis de la mort de sa femme, qui s’est noyée seize ans plus tôt, l’homme inspire la peur et personne ne veut aller travailler avec lui. Dans un bar, le responsable du port réussi à convaincre un pauvre bougre d’aller  rejoindre le lendemain Kristan sur le phare. Mais un espion anglais Anthony Hale (Michael Rennie) qui veut fuir l’Allemagne avec des photos volées, prend l’identité du bougre et se rend au phare où il doit attendre d’être récupéré deux nuits plus tard. Ce qu’il ne sait pas à ce moment, c’est qu’entre temps Kristan a repêché une jeune femme dans le port. Marie (Movita) s’est échappée d’un camp de concentration mais dans sa folie, Kristan pense qu’elle est sa femme.

Contrairement à ce que pourrait faire croire son titre “Tower of Terror” n’est pas un film d’horreur gothique des années 60, mais un thriller de propagande tourné pendant la seconde guerre mondiale. Il a l’originalité pour un film de cette époque de censé se dérouler en Allemagne. Il est également centré sur un personnage de gardien de phare monstrueux avec un crochet de pirate à la place de l’une de ses mains. Le dernier tiers où Kristan sombre définitivement dans la folie donne en tout cas un aspect horrifique qui justifie à lui seul le titre du film !

Ce film, assez atypique, est réalisé par Lawrence Huntington, spécialiste des séries B qui a tourné une trentaine de films entre 1930 et 1966, en passant par la télévision (The Errol Flynn Theatre,…). La réalisation est solide et le suspense bien tenu.

Au niveau des acteurs on retiendra particulièrement la performance de Wilfrid Lawson qui s’est fait un nom en jouant au théâtre “Sweeney Todd” et au cinéma en incarnant le Dr Doolittle dans la fameuse adaptation de “Pygmalion” signée Anthony Asquith et Leslie Howard. Il est ici inquiétant à souhait ! A ses côtés, on retrouve l’acteur anglais Michael Rennie qui a fait une bonne partie de sa carrière à Hollywood – ses rôles les plus connus restent ceux de Klaatu dans “The Day the Earth Stood Still” (1951) de Robert Wise et d’Harry Lime dans la série télé basée sur “The Third Man” (1959-65). Dans le rôle de la française Marie on trouve en fait une actrice américaine Movita Castaneda (“Mutiny on the Bounty”, “Fort Apache”,…) qui est également connue pour avoir été la seconde femme de Marlon Brando.

DVD ou blu-ray UK. Studio Network (2015). Version originale sans sous-titres. 

%d blogueurs aiment cette page :