Review of: The Rezort
Horreur:
Steve Barker

Reviewed by:
Rating:
4
On 19 octobre 2021
Last modified:22 octobre 2021

Summary:

Avec "The Rezort", partez à la chasse au zombie en safari. Mais non, voyons, il n'y a aucun danger !

Avec « The Rezort », partez à la chasse au zombie en safari. Mais non, voyons, il n’y a aucun danger !

The Rezort (2015)

Réalisé par Steve Barker

Ecrit par Paul Gerstenberger

Avec Dougray Scott, Jessica De Gouw, Martin McCann, Claire Goose, Elen Rhys,…

Direction de la photographie : Roman Osin / Production design : Lapsley / Montage : Martí Roca / Musique : Zacarías M. de la Riva

Produit par Nick Gillott, Karl Richards et Charlotte Walls

Horreur / SF

91mn

UK / Belgique / Espagne

Un virus qui a transformé les gens en zombie a fait plus de deux milliards de mort. Mais aujourd’hui, la guerre est finie et le monde se remet comme il peut du drame. C’est le cas de Melanie (Jessica De Gouw) qui a perdu son père. Avec son petit ami Lewis (Martin McCann) qui lui a fait la guerre contre les morts vivants, ils décident d’aller au ReZort, un lieu de vacances situé sur une ile, le seul endroit où il reste encore des zombies et où on peut les abattre pour le plaisir et sans risque.

Encore un film de zombie me direz-vous ! Et vous aurez raison tant ce sous-genre de l’horreur est devenu ces dernières années un véritable phénomène. Les films de zombie se comptent sûrement à présent par milliers, et autant dire qu’il est difficile de faire du neuf avec un tel genre, surtout quand un cinéaste comme George A. Romero qui a quasiment inventé le genre en 1968 est passé par là !

Bien justement, « The Rezort » est un film qui est dans un sens fidèle à l’esprit de Romero en incluant un petit message de fond anti-capitaliste assez classique mais aussi sur la question des réfugiés.

Mais bon ça suffit pas à faire un bon film (certains diront même l’inverse). Mais « The Rezort » part d’une idée assez originale pour un film de zombies, en nous plaçant après la pandémie plutôt qu’au début ou en plein dedans. Et l’idée d’un Zombie Safari Parc est bien vue. Pourquoi pas après tout ?

Le scénario de l’écossais Paul Gerstenberger est bien fichu avec des personnages intéressants et des rebondissements bien gérés. Originaire de Blackpool, le réalisateur Steve Barker avait déjà signé un début remarqué avec « Outpost » (2008) ainsi que sa suite « Outpost: Black Sun » (2012). Il signe une mise en scène efficace et utilise à bon escient son budget pourtant limité de 5 millions de dollars. Ce qui fait qu’on a aucunement l’impression de regarder un film fauché de zombies, comme il en existe tant.

Au casting on retrouve l’écossais Dougray Scott, dont le visage vous dira sûrement quelque chose même si vous ne connaissez pas son nom. L’australienne Jessica De Gouw est très efficace dans le rôle clé principal ou encore Claire Goose dans le rôle de la méchante femme d’affaires manipulatrice.

Bref, en matière de films de zombies et de films d’action horrifique, « The Rezort » est une très bonne surprise.

%d blogueurs aiment cette page :