Histoire / Drame:
Richard Loncraine

Reviewed by:
Rating:
3
On 20 janvier 2020
Last modified:20 janvier 2020

Summary:

Un téléfilm historique sur Winston Churchill qui vire au mélo sirupeux, sauvé par la prestation magistrale d'Albert Finney

Un téléfilm historique sur Winston Churchill qui vire au mélo sirupeux, sauvé par la prestation magistrale d’Albert Finney

The Gathering Storm (2002)

(Pour l’amour d’un empire)

Réalisé par Richard Loncraine

Ecrit par Hugh Whitemore et Larry Ramin

Avec Albert Finney, Vanessa Redgrave, Jim Broadbent, Linus Roache, Derek Jacobi, Ronnie Barker, Tom Hiddleston,…

Direction de la photographie : Peter Hannan / Production design : Luciana Arrighi / Montage : Jim Clark / Musique : Howard Goodall

Produit par Frank Doelger et David M. Thompson pour HBO Films et BBC Films

Drame historique

96mn

UK / USA

Winston Churchill (Albert Finney) observe avec inquiétude la montée des nazis et fustige l’immobilisme du gouvernement conservateur mené par Baldwin (Derek Jacobi). Simple député, Churchill se sent inutile. Sa vie politique semble être derrière lui. Il vit à la campagne avec sa femme Clemmie (Vanessa Redgrave), ses enfants et ses animaux, et passe ses journées à peindre et à travailler sur sa biographie sur son ancêtre John Churchill, le premier Lord Marlborough. Mais grâce à l’aide d’un fonctionnaire haut placé au ministère des affaires étrangères,  Ralph Wigram (Linus Roache), Churchill reçoit des informations confidentielles sur la montée du nazisme que le gouvernement tente de cacher.

“The Gathering Storm” est un téléfilm anglo-américain (co-produit par la BBC et HBO) qui s’intéresse à la période de la vie de Churchill durant les années 30, période baptisée “The Wilderness Years”. Le téléfilm s”arrête le 3 septembre 1939 quand le Royaume-Uni déclare la guerre à l’Allemagne et que le premier ministre Chamberlain nomme Churchill à la tête de la marine britannique en tant que First Lord of the Admiralty, poste qu’il avait déjà occupé au début de la première guerre mondiale.

L’originalité de “The Gathering Storm” est de s’attarder sur l’intimité de Churchill et de son couple avec Clemmie, ainsi que plus succinctement de la relation avec ses enfants. En parallèle, le téléfilm met en avant un autre couple, celui du fonctionnaire informateur Ralph Wigram et de sa femme Ava (avec leur enfant souffrant d’une forme de déficience mentale). Le risque avec un tel parti pris, intimiste, est de tomber dans le mélo,.. et c’est malheureusement ce que “The Gathering Storm” fait, sur-dramatisant notamment la dépression de Wigram et sa mort ou encore le départ de Clemmie pour un long voyage. La musique, signée par Howard Goodall, volontiers larmoyante à force d’instruments à corde n’aide pas non plus !

Ce n’est pas la première fois que l’importance du rôle de Ralph Wigram dans la prise de conscience du danger allemand est mise en avant. La mini-série d’ITV “Winston Churchill: The Wilderness Years” (1981) avait déjà éclairé le rôle de ce fonctionnaire courageux. Au-delà du mérite de mettre en avant un personnage peu connu et important de l’histoire, “The Gathering Storm” a aussi pour mérite de proposer l’incarnation la plus convaincante de Churchill. Albert Finney est juste parfait. Il est Churchill.

Une suite à “The Gathering Storm” sera co-produite par la BBC et HBO en 2009. “Into the Storm” qui s’intéresse à la vie de Churchill pendant la seconde guerre mondiale. Mais le casting sera très différent, et le rôle de Churchill repris par Brendan Gleeson.

 

%d blogueurs aiment cette page :