Une plongée dans la jungle urbaine londonienne peu convaincante. Pourtant le point de vue, une ado qui participe à un gang de filles, était plus original que la moyenne

Sket (2011)

Sket (2011)

(Sket, le choc du ghetto)

Ecrit et réalisé par Nirpal Bhogal

Avec Aimée Kelly, Emma Hartley-Miller, Lily Loveless, Riann Steele, Richie Campbell,…

Direction de la photographie : Felix Wiedemann / Production design : Melanie Light / Montage : Richard Elson / Musique : Chad Hobson

Produit par Paul Van Carter, Terry Stone, Daniel Toland et Nick Taussig

Drame / Crime

80 mn

UK

Skett (2011) afficheKayla (Aimée Kelly), 16 ans, vit dans un quartier sordide de Londres avec sa soeur ainée. Alors qu’elle se fait harcelée dans un bus, un gang de filles mené par Daze (Emma Hartley-Miller) s’interpose. Pour les remercier elle commet vole l’argent de la caisse dans un magasin. Quand quelques jours plus tard, sa soeur, au mauvais endroit et au mauvais moment se fait tabasser par un dealer Trey (Richie Campbell), Kayla implore Daze de l’aider à se venger.

Le scénario s’attaque à un sujet encore sous-traité à l’écran : les gangs féminins qui depuis quelques années font parler d’eux outre-manche. La violence est ici justifiée par la survie dans un monde éminemment machiste. Comme Daze l’explique à Kayla, les yeux dans les yeux :

“Tu sais ce qui arrive à une fille qui se laisse écraser ? Tous les mecs lui sautent dessus. Une proie facile et innocente… C’est pour ça qu’on se bat”

Nirpal Bhogal est un jeune réalisateur et scénariste d’origine indienne né dans l’est de Londres. Il réalise ici son premier long après un court remarqué réalisé l’année auparavant “Cold Kiss” avec Ray Winstone.

Pour préparer le scénario de son film, Nirpal Bhogal a passé plusieurs  mois à préparer son scénario, rencontrant différents gangs et associations pour asseoir son réalisme. Mais malheureusement ça ne se voit pas à l’écran. Il travaille les motivations de chacun de ses personnages, mais le tout sonne faux. Peut-être dû à un manque général de crédibilité de ses acteurs, la jeune Aimée Kelly en tête (elle fait vraiment jeune fille modèle de bonne famille) ou des rôles (le chef de gang Trey est une pure caricature). Seule Emma Hartley-Miller est vraiment convaincante dans son rôle de chef de gang de filles. Mais les situations, les réactions manquent également de naturel. On voit les (grosses) ficelles qui tiennent chaque personnage.

La version du réalisateur durait 120 minutes et la version qui nous est proposée 80. Peut-être que des moments importants ont été retirés. Mais en l’état le film parait trop sage, trop manichéen, trop caricatural pour convaincre.

DVD / Blu-ray FR. Studio WildSide (2011). Version originale sous-titrée en français et version française. Bonus : making of (13 mn)

%d blogueurs aiment cette page :