Review of: Silent Night
Crime:
Will Thorne

Reviewed by:
Rating:
3
On 28 juin 2021
Last modified:28 juin 2021

Summary:

Un film criminel sombre, pas follement original, mais suffisamment bien conçu pour maintenir l'intérêt. 

Un film criminel sombre, pas follement original, mais suffisamment bien conçu pour maintenir l’intérêt. 

Silent Night (2020)

Ecrit et réalisé par Will Thorne

Avec Bradley Taylor, Cary Crankson, Frank Harper, Sarah Leigh, Joel Fry, Nathaniel Martello-White, Angela Terence,…

Direction de la photographie : Malcolm Hadley / Production design : Dale Slater / Montage :
Craig Coole / Musique : Keiran Merrick

Produit par Mark Lacey et Will Thorne pour BUF, Break Em Films, Dicentium Films

93mn

Crime / Thriller

UK

Mark (Bradley Taylor) sort de prison à quelques semaines de noël. Bien décidé à ne pas replonger dans le milieu criminel, et de profiter de sa fille, il dort dans son fourgon et vit de petits boulots minables. Mais Alan (Cary Crankson), rencontré en prison, lui assure qu’il vaut mieux faire un dernier coup et partir en Espagne. Et surtout le gang dont Mark faisait partie, mené par le vieillissant et paranoïaque Coddy (Frank Harper) veut qu’il lui rende service avant de partir à la retraite : Tuer les trois frères d’un gang adverse et localiser la taupe dans son organisation.

“Silent Night” (à ne pas confondre avec la comédie criminelle britannique du même nom à venir avec Keira Knightley) est un thriller criminel très sérieux. Pas d’humour ou de caméra virevoltante à La Guy Ritchie, ici on est dans un film noir classique formellement où un ancien criminel, qui n’a peut-être plus toute sa raison, tente de prendre le chemin chaotique de la rédemption. On se doute que ça ne va pas être de tout repos, car la réinsertion pour les criminels est chose compliquée (le commentaire social reste très limité mais infuse le film – après tout, ce qui arrive est logique vu que Mark n’a aucun avenir).

Le scénario est dû au réalisateur et producteur Will Thorne qui a réalisé des émissions en live (stand-up, talk show) pour la BBC et la Channel 4. Parallèlement, il a réalisé et parfois écrit une poignée de courts métrages. Avec “Silent Night”, il signe son premier long métrage en assurant à la fois l’écriture, la réalisation et la co-production.

“Silent Night” ne va pas vous marquer par son originalité. Mais ce film criminel à petit budget est conçu avec soin et réserve quelques petits twists bien vus. Dans le rôle principal, Bradley Taylor qui décroche ici sa première tête d’affiche, se débrouille très bien, avec ce personnage à côté de la plaque mais pas complètement abrutit.

S’il aurait été plus sage pour Will Thorne de polir son scénario avec un scénariste plus expérimenté, le résultat pour un premier métrage est concluant. Il ne tombe pas dans le piège de la surenchère au niveau de la réalisation non plus. La photographie et la musique aident à faire que “Silent Night” dégage une bonne ambiance.

“Silent Night” a été distribué au Royaume-Uni dans quelques salles puis directement sur internet (Prime Video UK) à la fin 2020

%d blogueurs aiment cette page :