Comédie dramatique:
John Goldsmith

Reviewed by:
Rating:
4
On 11 septembre 2021
Last modified:14 septembre 2021

Summary:

Une jolie comédie dramatique sur la solidarité féminine, portée par un casting convaincant dont Julie Walters

Une jolie comédie dramatique sur la solidarité féminine, portée par un casting convaincant dont Julie Walters

She’ll Be Wearing Pink Pyjamas (1985)

Réalisé par John Goldschmidt

Ecrit par Eva Hardy d’après son roman

Avec Julie Walters, Anthony Higgins, Janet Henfrey, Maureen O’Brien, Alyson Spiro,…

Direction de la photographie : Clive Tickner / Production design : Colin Pocock / Montage : Richard Key / Musique : John Du Prez

Produit par Adrian Hughes et Tara Prem pour Channel Four Films

Comédie dramatique

86mn

UK

Huit femmes, de tous âges, font un séjour de survie dans la région du Lake District. Pour l’organisatrice, Joan (Maureen O’Brien), c’est une première importante, le premier séjour de ce type organisé au Royaume-Uni à destination des femmes. Mais les participantes sont mises à rude épreuve, Fran (Julie Walters), une sympathique grande gueule mène la rébellion. D’autres rentrent dans le jeu. Fran a des vues sur Tom (Anthony Higgins), l’un des assistants techniques du centre, mais elle n’est pas la seule. C’est aussi l’occasion pour ces femmes de partager leur vie et aussi leurs relations avec les hommes, pas toujours faciles.

“She’ll Be Wearing Pink Pyjamas” est une comédie dramatique où des femmes de milieu, d’âge et d’histoires différents partagent une expérience commune. Ce séjour est l’occasion de tester leurs limites mais aussi de faire le point sur leur vie. Des amitiés naissent et une belle cohésion nait de ce séjour où les barrières tombent une à une.

La scénariste Eva Hardy adapte ici son propre livre qui serait tiré d’une expérience personnelle. En tout cas l’histoire et les personnalités sonnent vraies. On aurait aimé mieux connaitre les personnages mais le film dure moins de 90 minutes.

Le film bénéficie aussi des décors naturels sublimes de la région de Lake District, un parc national dans le Nord Ouest de l’Angleterre. Le tout est filmé avec compétence (mais peut-être avec un petit manque d’imagination) par John Goldschmidt, réalisateur et documentariste expérimenté et reconnu pour la télévision mais dont il s’agissait du premier long pour le grand écran.

Il s’agissait du second film cinéma de Julie Walters qui a fait sensation l’année précédente dans la comédie romantique “Educating Rita“. Ce qui lui vaudra une nomination aux Oscars. Ici elle reprend un rôle de femme décidée, un type de rôle qui lui va comme un gant (voir également “Personal Services” en 1987).

Le film est aussi “célèbre” pour une séance de douche où plusieurs actrices dont Julie Walters sont complètement nues tout en discutant entre elles. Pas facile de tourner une telle scène et que ça ait l’air naturel. Pour dégéler l’ambiance, Julie Walter a exigé que l’équipe de tournage “enlève leur kilt”. Le résultat est en tout cas réussi et n’a pas le côté voyeur et gênant que peut avoir ce genre de scènes, si elles ne sont pas maitrisées.

DVD UK. Studio Film4 (2007). Version originale avec des sous-titres optionnels en anglais.

%d blogueurs aiment cette page :