Drame social:
Jack Clayton

Reviewed by:
Rating:
4
On 4 août 2011
Last modified:31 décembre 2014

Summary:

"Room at the top" est un très beau film d'amour. Evidemment superbement bien interprété par Simone Signoret mais également par un Laurence Harvey très convaincant.

« Room at the top » est un très beau film d’amour. Evidemment superbement bien interprété par Simone Signoret mais également par un Laurence Harvey très convaincant.

CheminsDelaHauteVille1959

Room at the top (1959)

(Les chemins de la haute ville)

Réalisé par Jack Clayton

Avec Laurence Harvey, Simone Signoret, Heather Sears,…

Directeur de la photographie : Freddie Francis

Production by John and James Woolf

Drame / social / romance

Durée 117 mn

UK

Débarquant d’un trou paumé et issu d’un milieu modeste, Joe Lampton (Laurence Harvey), 25 ans, s’installe à Warnley, petite ville anglaise, avec l’obsession de réussir.

lescheminsdelahautevillePortrait d’un arriviste, « Room at the top » fait souvent froid dans le dos.

Dés son premier jour de travail comme employé de mairie de la petite ville anglaise où il vient de s’installer, Joe Lampton apperçoit Susan Brown (Heather Sears), riche héritière, par la fenêtre de son bureau. Devant son intérêt, son collègue lui répond :

– Elle n’est pas pour vous.
– Je peux regarder?
– C’est ça votre rêve? Une fille bronzée avec une belle voiture?
– C’est ce que que j’obtiendrai.

Plus tard, Joe Lampton explique à son collègue son barème Lampton pour juger une fille « selon le milieu social, l’argent et mon instinct ». Comme l’explique son collège, « ce qu’il nous faudrait à nous c’est une fille sans obligation familiale, mais avec du bien, un commerce ».

Mais Joe Lamtpon s’accroche à Susan et s’inscrit au club de théâtre local pour la côtoyer…  Malgré qu’elle soit déjà engagée auprès d’un riche héritier qui se moque de lui et de ses prétentions. Et au bout de six mois, il arrive à décrocher son premier rendez-vous. Les intimidations vont alors commencer, accompagnées d’une vague générale de désapprobation. Joe se consolera alors dans les bras d’Alice Asgill (Simone Signoret), une française d’âge mur, mariée à un riche homme d’affaire qui la délaisse, et qui semble être la seule à le comprendre. Mais il n’oubliera pas Susan ni ses rêves…

« Room at the top » est un film sur l’ambition, l’ascension sociale et notre relation à l’argent dans une société où quand l’on naît avec une cuillère en argent dans la bouche, tout est beaucoup plus simple. Une problématique intemporelle et universelle. Mais « Room at the top » est également et peut-être avant tout un film sur l’amour. Joe Lampton, l’arriviste, se fera rattraper par ses sentiments ou par son absence de sentiments. « Joe, tu n’avais qu’à rester toi même ».

Premier film du trop rare Jack Clayton, « Room at the top » est une très belle oeuvre qui bénéficie également de la qualité de ses acteurs : Simone Signoret (qui recevra donc un Oscar pour sa prestation) mais également Laurence Harvey qui est encore une fois très convaincant.

A noter que le succès retentissant du film a engendré plusieurs suites : « Life at the top » (Ted Kotcheff, 1965) et une série télévisée « Man at the top » (1970-1972) ensuite adaptée sur grand écran en 1973.

[xrr rating=8/10]

DVD Opening. Bonus : Documentaire « Jack Clayton, la révélation ». Sous titres français. Egalement audio en français.

A découvrir également :