Review of: Rogue Male
Comédie:
Clive Donner

Reviewed by:
Rating:
4
On 6 juin 2020
Last modified:8 septembre 2020

Summary:

Un thriller survivaliste prenant où Peter O'Toole doit se cacher pour échapper à des tueurs après avoir tenté d'assassiner Hitler. D'après un roman déjà porté à l'écran par Fritz Lang en 1941

Un thriller survivaliste prenant où Peter O’Toole doit se cacher pour échapper à des tueurs après avoir tenté d’assassiner Hitler. D’après un roman déjà porté à l’écran par Fritz Lang en 1941

Rogue Male (1976)

Réalisé par Clive Donner

Ecrit par Frederic Raphael d’après le roman de Geoffrey Household

Avec Peter O’Toole, John Standing, Alastair Sim, Harold Pinter,…

Production design : Tony Abbott / Montage : Dan Rae / Musique : Christopher Gunning

Produit par Mark Shivas pour la BBC

Première diffusion sur BBC One le 22 Septembre 1976

Thriller

UK

Au début de 1939, Sir Robert Hunter (Peter O’Toole) se rend en Allemagne afin de tuer Hitler (Michael Sheard) pour venger la mort de sa fiancée, fusillée par les Allemands lors d’une mission d’espionnage pour l’armée britannique. Mais il rate son coup, est torturé par les Allemands avant d’être laissé pour mort. Néanmoins Hunter réussit à survivre et à s’exfiltrer vers l’Angleterre. Mais ses soucis ne sont pas terminés. Car d’après son oncle, qui est au gouvernement (Alastair Sim) son escapade est très mal perçue par les autorités qui espèrent éviter la guerre. Et des tueurs fascistes à la solde des Allemands, menés par le major Quive-Smith (John Standing), le suivent à la trace. Il décide alors de se cacher dans la campagne anglaise.

Le roman survivaliste de Geoffrey Household a été publié en 1939 et reste aujourd’hui très estimé pour son suspense et son atmosphère claustrophobe alors que le héros (sans nom) va jusqu’à passer des journées entières dans un terrier à taille humaine creusé dans le sol  et doit faire preuve d’une ingéniosité constante pour échapper aux fascistes qui le traquent après sa tentative d’homicide avortée d’un dictateur européen (également non nommé). Le roman est notamment la principale inspiration du romancier américain David Morel quand il écrit “First Blood” adapté au cinéma en 1982 par Ted Kotcheff avec Sylvester Stallone dans le rôle de Rambo.

C’est la deuxième fois que le livre de Geoffrey Household est porté à l’écran. La première adaptation est signée par Fritz Lang dans “Man Hunt” (1941). 25 ans plus tard, la BBC produit une adaptation signée par Frederic Raphael, scénariste américain installé en Grande-Bretagne. On lui doit notamment “Far from the Madding Crowd” (1967),  “Two for the Road” (1967) ou encore “Eyes Wide Shut” (1999). Raphael fait venir sur le projet Clive Donner, réalisateur notamment de “The Caretaker” (1963) adapté d’Harold Pinter.  Raphael et Donner avaient travaillé ensemble sur la comédie “Nothing But the Best” (1964).

Ici, comme dans le film de Lang, Hitler est bien nommé et montré à l’écran. On le voit au début du film dans des séquences inspirées des films personnels d’Eva Braun, découverts quatre ans plus tôt. Raphael et Donner sont très précis sur l’aspect survivaliste de la fuite de Hunter, réduit à puiser dans son ingéniosité et sa connaissance de la nature pour rester caché.

Dans le rôle principal, Peter O’Toole est très convaincant, tout comme John Standing dans le rôle de son Némésis. Raphael et Donner ont également réussi à faire venir sur le casting Harold Pinter (avec qui Donner avait donc déjà travaillé en 1963). Avant tout dramaturge et scénariste, Pinter apparaissait parfois devant l’écran pour de petits rôles (“The Servant“, “The Rise and Rise of Michael Rimmer“, “Mansfield Park”,…). Il joue ici le rôle d’un notaire juif et ami qui va l’aider à s’échapper de Londres.

Combo Blu-ray/DVD UK. Studio BFI (2019). Version originale avec des sous-titres en anglais optionnels. Bonus : livret, Interviews de Frederic Raphael (audio et vidéo), Eva Braun Home movies (1939, 7 mn), Enregistrement audio d’une interview de Clive Donner,…

%d blogueurs aiment cette page :