Peter Cook

Peter Cook (1937-1995)

Peter Cook est l’un des plus grands comiques anglais de tous les temps, injustement méconnu dans notre triste pays.

Né en 1937 dans le Devon, Peter Cook s’est fait connaitre en participant au spectacle satirique “Beyond the Fringe” qui réunissait Peter avec Dudley Moore, Alan Bennett et Jonathan Miller. Cook y avait notamment fait impression avec son imitation du Premier ministre de l’époque Harold Macmillian.

En 1961, il ouvrit le club de comédie “The Establishment Club” au 18 Greek Street dans le quartier de Soho à Londres. Le club deviendra un temple du boom satirique dont il devient l’emblème.

Mais alors que la BBC étudie la possibilité de créer une émission télé basée sur le club, Cook partira pour Broadway pour jouer “Beyond the Fringe”. A son retour, David Frost aura pris sa place avec l’émission “That was the week that was”.

Peter Cook finira par avoir son émission de télé avec Dudley Moore, acteur et pianiste de jazz qui jouait dans son club. Ce sera “Not only… but also” (1964-70). L’absurde et le non sense atteignent un nouveau cap à la télévision britannique qui ouvrira la voie à la révolution du Monty Python’s Flying Circus (1969-73).

Au cinéma, Peter Cook jouera dans de nombreux films en duo avec Dudley Moore dans “Beddazled” (Stanley Donnen, 1967), seul en acteur principal dans “The Rise and Rise of Michael Rimmer”  (1970) ou encore en brillant second rôle dans “A dandy in Aspic” (1968).

Il s’est éteint en 1995, mais il continue d’être célébré en Grande Bretagne pour son génie comique. En 2005, Peter Cook a été élu le plus grand comique de langue anglaise de tous les temps par un jury de 300 professionnels (The Comedian’s Comedian)… devant John Cleese, son plus grand fan.

%d blogueurs aiment cette page :