Review of: Penny Paradise
Comédie:
Carol Reed

Reviewed by:
Rating:
4
On 25 décembre 2019
Last modified:26 décembre 2019

Summary:

Une chouette comédie, signée par Carol Reed, avec une sacrée brochette de personnages issue des quartiers populaires de Liverpool

Une chouette comédie, signée par Carol Reed, avec une sacrée brochette de personnages issue des quartiers populaires de Liverpool

Penny Paradise (1938)

Réalisé par Carol Reed

Ecrit par Thomas Browne, Thomas Thompson et Walter Meade d’après une idée de Basil Dean

Avec Edmund Gwenn, Jimmy O’Dea, Betty Driver, Maire O’Neill,…

Direction de la photographie : Gordon Dines et Ronald Neame / Direction artistique : Wilfred Shingleton / Montage : Ernest Aldridge / Musique : Ernest Irving

Produit par Basil Dean pour Associated Talking Pictures (ATP)

Comédie

72mn

UK

Joe Higgins (Edmund Gwenn) est un vieux marin sans histoire, capitaine d’un remorqueur en fin de vie pour une compagnie de Liverpool. Dû à une maladresse de son second Pat (Jimmy O’Dea), il manque d’emboucher le nouveau fleuron de la compagnie, tout juste livré. Pas rancunier ni sensibles au raleries de sa hiérarchie, Il préfère aller boire un verre avec Pat au pub où travaille sa fille Betty (Betty Driver) et parier sur les matchs de foot avec sa stratégie bien particulière (il parie sur les équipes dont il a visité les villes). Stratégie gagnante car contre toute attente, il va gagner la somme mirifique de 20.000 livres.

“Penny Paradise” est une charmante comédie, rythmée par des chansons (une formule classique des comédies d’avant guerre) construite autour de Joe, un personnage de vieux marin. Superbement incarné par Edmun Gwenn, acteur très expressif et star des années 30 aux années 50, Joe est le type même du héros des classes populaires. Pas prétentieux, optimiste et bon vivant qui prend tout ce qui lui arrive avec bonhomie. A ses côtés Pat est le gentil idiot de service mais avec un coeur gros comme le port de Liverpool. Rajouter à cela Betty, la fille de Joe, souriante et dotée d’un joli physique et d’un filet de voix du même acabit, et vous avez un joli trio qui devra faire face à Amos, le patron de la compagnie maritime où travaille Joe, une belle soeur cupide et coincée, un joli coeur hypocrite qui fait de la bringue à Betty (au grand dam de Pat) ou encore une veuve indépendante et un peu stricte (bien qu’elle dise pas non en cachette à un verre de gin), tenancière d’un fish & ships, à laquelle Joe fait la cour, et vous avez une jolie brochette de personnages pour une comédie.

Quand le tout est mis en scène par Carol Reed (ici en début de carrière – il s’agit de son 6e film) vous avez un excellente comédie, bien rythmée, bien construite et évidemment bien filmée. C’est un plaisir de découvrir le petit monde des quartiers populaires de Liverpool reconstitué dans les studios Ealing alors dirigés par Associated Talking Pictures de Basil Dean. Ces mêmes studios vont passer deux ans plus tard entre les mains de Michael Balcon qui incarnera l’âge d’or d’Ealing.

Un petit mot sur l’actrice Betty Driver qui joue ici donc la fille de Joe. Elle a finalement peu tourné pour le cinéma (quatre films) mais elle deviendra une star de la télé britannique en incarnant Betty Turpin/Williams dans 1589 épisodes du soap opera vedette de ITV “Coronation Street” de 1969 à sa mort en 2011 !

DVD zone 2 UK. Studio Network (2013). Inclus dans la collection “Ealing Studios Rarities Collection (The): Volume 1”. Version originale sans sous-titres

%d blogueurs aiment cette page :