Review of: Official Secrets
Thriller poliitque:
Gavin Hood

Reviewed by:
Rating:
3
On 14 mars 2020
Last modified:14 mars 2020

Summary:

Une lanceuse d'alertes tente en vain d'empêcher que le Royaume-Uni s'engage auprès des Etats-Unis dans la 2ne guerre en Irak. Edifiant !

Une lanceuse d’alertes tente en vain d’empêcher que le Royaume-Uni s’engage auprès des Etats-Unis dans la 2ne guerre en Irak. Edifiant !

Official Secrets (2019)

Réalisé par Gavin Hood

Ecrit par Gregory Bernstein, Sara Bernstein et Gavin Hood

Avec Keira Knightley, Adam Bakri, Matt Smith, Matthew Goode, Rhys Ifans, Ralph Fiennes,…

Direction de la photographie : Florian Hoffmeister / Production design : Simon Rogers / Montage : Megan Gill / Musique : Paul Hepker et Mark Kilian

Produit par Ged Doherty, Elizabeth Fowler et Melissa Shiyu Zuo

Thriller

UK/USA

Katharine Gun (Keira Knightley) travaille pour le renseignement britannique. Elle est dégoûtée par l’hypocrisie des poliitiques Américains et Britanniques, prêts à mentir au public pour justifier une entrée en guerre en Irak contre Saddam Hussein.

Elle voit passer un mail de la CIA demandant aux renseignements britanniques d’espionner les représentants à l’ONU des pays refusant d’autoriser l’intervention américaine en Irak. Gun décide alors de faire fuiter ce message. Martin Bright (Matt Smith), journaliste à l’Observer, réussit à convaincre son patron de publier l’histoire.

Mais Gun n’avait pas prévu qu’elle se mettrait ainsi en danger, elle et son mari Yasar (Adam Bakri), d’origine kurde et soudainement menacé d’expulsion.

S’il est aujour’hui reconnu que la seconde guerre en Irak était illégale, et menée sous un faux prêtexte (la soit-disante possession d’armes de déstruction massive par le régime irakien),  peu se souviennent de l’intervention de la lanceuse d’alertes Katharine Gun pour tenter d’empêcher la guerre en diffusant un email secret defense. Et pour cause, la tentative a fait chou blanc, notamment suite à des corrections faites par une jeune journaliste (qui anglicisa certains mots orhographiés à l’américaine !) portant des doutes sur la véracité du document publié par “The Observer”. En 2003, Bush Jr et Blair se sont associés pour mener conjointement la guerre contre Saddam Hussein, provoquant côté irakien entre 30.000 morts (estimations du gouvernement US) et plus de  650.000 morts (d’après “The Lancet”), et 4.809 soldats morts du côté de l’alliance anglo-américaine.

Dans la pure tradition des thrillers engagés, basés sur des faits réels, “Official Secrets” est tès souvent édifiant, notamment sur le rôle joué par le fameux Official Secret Act, mis en place en 1989 par le gouvernement de Margaret Thatcher et utilisé ici par l’administration Blair afin de cacher la vérité au peuple britannique et poursuivre Katharine Gun. De facture classique au niveau de la réalisation, il profite d’un bon choix d’acteurs et d’une histoire bien menée avec des images d’archive de l’époque exposant les mensonges de Bush Jr et Blair.

Le réalisateur sud africain Gavin Hood s’était fait remarqué en 2005 avec “Tsotsi”. Il avait déjà donné dans le thriller engagé avec “A Reasonable Man” (1999), “Eye in the Sky” (2005) et “Rendition” (2007).

A noter que “Official Secrets” n’est pas sorti dans les salles françaises, mais y est sorti directement en DVD et VOD.

DVD zone 2 FR. Studio Wild Side Video (mars 2020). Version originale sous-titrée en français et version française. Bonus : entretiens avec l’équipe du film

%d blogueurs aiment cette page :