Un classique du film de hooligans où quatre flics infiltrent un gang particulièrement violent. L’un d’entre eux se prête un peu trop au jeu !

I.D. (1995)

Réalisé par Phil Davis

Ecrit par Vincent O’Connell d’après une histoire de James Bannon

Avec Reece Dinsdale, Richard Graham, Philip Glenister, Warren Clarke, Perry Fenwick, Saskia Reeves, Claire Skinner, Sean Pertwee,…

Direction de la photographie : Thomas Mauch / Montage : Inge Behrens / Musique : Will Gregor

Produit par Sally Hibbin

Drame / Crime / Sport

107mn

UK / Allemagne

John (Reece Dinsdale) et trois autres de ses collègues policiers sont chargés de s’infiltrer dans un club de Hooligans hyper violent de Shadwell Town (East London) et leur quartier général, un pub. Ambitieux, John veut impressionner sa hiérarchie et obtenir une promotion. Mais il finit par se prendre un peu trop au jeu et ses collègues commencent à se poser des questions. Il devient de plus en plus irascible, son couple prend l’eau, il boit trop et participe avec de plus en plus d’enthousiasme aux combats de rue.

“I.D.” est un film basé sur l’histoire de James Bannon, un flic infiltré pendant deux dans un club d’hooligans et qui finira par en tirer un livre en 2013 (“Running with the Firm”). Le scénario de Vincent O’Connell raconte l’histoire de John, policier ambitieux et en quête de reconnaissance qui finalement va la trouver chez les Hooligans, adoptant un comportement plus en plus erratique.

Le film est dur, sombre. Il n’y a pas ici de rédemption possible. La violence et la haine est au bout du chemin. Comme souvent dans les films de hooligan ça n’y va pas par quatre chemins mais l’ambiance est plutôt bien retranscrite par Phil Davis, qu’on connait plutôt comme acteur (Vera Drake, Face, Another Year,…), mais qui réalisait ici son premier long métrage cinéma (son deuxième et dernier long en tant que réalisateur date de 1999 “Hold Back the Night”).

Dans le rôle principal, l’anglais Reece Dinsdale trouve l’une de ses rares apparitions en tête d’affiche et livre une prestation convaincante dans un rôle pas toujours facile à tenir (son passage de policier modèle à holligan ultra violent peut sembler parfois vier vers l’improbable, notamment sur la fin).

Globalement “I.D.” (une co-production birtanico-allemande partiellement financée par les fonds européens) est une belle réussite du genre, l’un des premiers films à tacler la question du hooliganisme (avec “The Firm” d’Alan Clarke sorti six ans plus tôt mais à la télévision – et dans lequel justement Phil Davis jouait aux côtés de Gary Oldman !), “I.D.” connaitra  une suite “ID2: Shackwell Army” vingt ans plus tard en 2016 (mais seul le scénariste et un ou deux rôles sont encore de la partie).

DVD UK. Studio Universal Pictures (2000). Version originale avec sous-titres optionnels en anglais. Bonus : trailer

%d blogueurs aiment cette page :