Review of: Champions
Drame:
John Irvin

Reviewed by:
Rating:
3
On 6 octobre 2019
Last modified:6 octobre 2019

Summary:

Le récit véridique d'un jockey qui a vaincu le cancer pour remporter la plus prestigieuse course à obstacles, le Grand National. Une prestation mémorable de John Hurt

Le récit véridique d’un jockey qui a vaincu le cancer pour remporter la plus prestigieuse course à obstacles, le Grand National. Une prestation mémorable de John Hurt

Champions (1984) avec John Hurt

Champions (1984)

Réalisé par John Irvin

Ecrit par Evan Jones d’après le livre de Bob Champion et Jonathan Powell

Avec John Hurt, Jan Francis, Alison Steadman, Edward Woodward,…

Direction de la photographie : Ronnie Taylor / Montage : Peter Honess / Musique : Carl Davis

Produit par Peter Shaw

Drame / Sport

106mn

UK

Champions (1984) afficheJockey au sommet de son art, Bob Champion (John Hurt) apprend qu’il est atteint d’un cancer. Il hésite à accepter une chimiothérapie sachant qu’il ne pourra probablement plus jamais monter à cheval. Mais il se laisse convaincre par les médecins et sa soeur (Alison Steadman). S’ensuit une période de dépression et de rage tempérée par une romance naissante avec Jo (Jan Francis), une jeune journaliste. Mais face à la maladie, est-ce que Bob va tenir le coup et son couple va-t-il tenir ?

“Champions’ est le portrait d’un homme malade qui tente de lutter contre son cancer et l’inévitabilité de la fin de sa carrière de jockey. Le film est basé sur l’histoire vraie du jockey britannique Bob Champion qui est devenu le sportif de l’année pour BBC Sports en 1981 en remportant le Grand National après avoir vaincu son cancer et en montant Aldaniti, un cheval qui avait avait été lui-même considéré comme condamné suite à un accident. Bref, voici une sacrée histoire de lutte contre l’adversité que Champion a racontée dans son livre à succès “Champion’s Story” (1981).

“Champions” reste un film surtout porté par la prestation de John Hurt. L’histoire, bien qu’émouvante sans tomber dans le pathos, est un peu trop convenue et ne sort pas des sentiers battus. Néanmoins le réalisateur anglais John Irvin filme les courses au plus près (les amateurs devraient apprécier) et transmet au spectateur le suspense assez terrifiant de ces courses à obstacles (nommées “steeple-chase”) où le cheval risque à tout moment la chute (pas sûr que les amis des animaux apprécient ce genre de courses !). Ancien documentariste et réalisateur télé, John Irvin est réputé pour sa mini-série “Tinker Tailor Soldier Spy (1979) avec Alec Guinness. Au cinéma on lui doit notamment les films de guerre “The Dogs of War” (1980) et “Hamburger Hill” (1987).

DVD UK. Studio Studiocanal (2010). Version originale sans sous-titres

 

%d blogueurs aiment cette page :