Une comédie horrifique de série Z mais au moins il y a bien des acteurs qui portent des costumes de loups garous, c’est déjà ça

A Werewolf in England (2020)

Ecrit et réalisé par Charlie Steeds

Avec Reece Connolly, Tim Cartwright, Natalie Martins,…

Direction de la photographie : Charlie Steeds / Montage : Charlie Steeds / Musique : Simone Cilio

Produit par Charlie Steeds pour Dark Temple Motion Pictures

Horreur / Comédie

UK

Au XIXe siècle, un homme de loi (Tim Cartwright) emmène Archie (Reece Connolly), arrêté pour meurtre, afin qu’il soit jugé en pendu. Mais alors qu’ils traversent une forêt, le mauvais temps, les force à s’arrêter pour la nuit à l’auberge. Mais c’est la pleine lune, et les hôtes n’ont pas l’air des plus commodes.

“A Werewolf In England” est comme son nom l’indique un film de loups garous. Le titre même fait bien entendu pensé au fameux film “An American Werewolf in London” (1981). La comparaison entre les deux films s’arrête au titre, au mélange entre comédie et horreur et à la présence de loups garous. Pour le reste…

Ce film est dû au jeune cinéaste Charlie Steeds, un Anglais qui a monté sa société de production Dark Temple Motion Pictures pour sortir des films fauchés dans une “esthétique neo-retro” (sic). Il a sorti son premier film en 2016 et depuis en a sorti huit autres (à date de mi 2021). L’année 2020 a été particulièrement productive avec quatre longs. Le confinement l’a inspiré ! Chaque fois, Charlie Steeds qui souvent écrit, réalise, produit, photographie et monte ses films lui-même, s’attaque à un genre du film d’exploitation avec une prédilection pour l’horreur.

Pour “A Werewolf in England”, Charlie Steeds créé le décor d’une auberge du XIXe siècle en Cornwall, reprend ses collaborateurs habituels (en dehors de Reece Connolly qui fait ses débuts ici dans le rôle principal), fait fabriqué quelques costumes de loups garous et c’est parti.

L’action se déroule en une seule nuit, le scénario est des plus simples, et Seeds laisse ses acteurs s’amuser comme ils peuvent entre les blagues potaches (un loup garou défèque sur deux personnages) et des scènes de combat qui n’en finissent pas (faut bien tenir les 90 minutes !). On a largement le temps d’ “admirer” les costumes de loup garou (faut bien assurer le retour sur investissement !

Encore qu’il soit possible que les costumes aient été empruntés à “Carnivore: Werewolf of London” (2017) réalisé par Simon Wells. En tout cas les deux films ont pratiquement la même affiche qui cite dans les deux cas l’excellent “Dog Soldiers” (2002) comme inspiration ! Ahem.

L’obscurité et un éclairage intelligent permettent de cacher les défauts du décor, mais par contre les costumes de loups garous auraient mérité de rester dans l’obscurité également. Enfin, ceci n’est pas très grave puisque c’est censé être une comédie horrifique.

Comme tous les films de Seeds, celui-ci a été montré en festival spécialisé avant de sortir en DVD et en VOD. En bon cineaste d’exploitation, il essaie de trouver les formules qui plaisent au public. C’était la première fois que Charlie Steeds tournait une comédie horrifique et je ne suis pas convaincu que le genre lui convienne. Mais je regarderai à l’occasion ses autres films pour voir s’il se débrouille mieux quand il n’essaie pas d’être drôle. Car j’avoue que j’ai quand même une certaine fascination pour ces cinéastes de l’improbable, touches à tout et qui n’hésitent pas à foncer dans le mur. Bon cette fois-ci il était un peu trop épais…

DVD UK. Studio High Fliers Films (2020). Version originale

 

%d blogueurs aiment cette page :